Douleur au diaphragme: quelles significations ?

Comme la plupart des gens, nous avons certainement eu à ressentir des douleurs au niveau de notre diaphragme.

Bien que ces maux paraissent réels, ils proviennent d’une imagination, car le diaphragme étant un muscle, il est impossible d’y ressentir quelque mal que ce soit.

La manifestation de ces douleurs cache donc des pathologies telles que les difficultés respiratoires, les douleurs abdominales, la frilosité excessive, les troubles digestifs ou le mal cœur.

Douleur au diaphragme quelles significations

Découvrez ici les significations possibles des douleurs ressenties au diaphragme.

Difficulté à respirer

Situé en dessous des poumons, le diaphragme sur Wikipédia est défini comme un muscle qui sépare la cage thoracique et l’abdomen.

Il est indispensable pour avoir une bonne respiration, car c’est lui qui permet l’inspiration et l’expiration.

Sans lui, les poumons ne peuvent pas se remplir et ensuite se vider.

S’il arrive donc que vous ressentiez des difficultés à respirer, cela affectera directement votre diaphragme.

Douleur au niveau du plexus cœliaque

Aussi appelé plexus solaire, par référence à la forme rayonnée du soleil, le plexus cœliaque se situe au milieu de la poitrine, autour de l’origine du tronc cœliaque et de l’artère mésentérique supérieure.

Il est représenté par un creux au niveau de l’estomac en dessous du sternum et au-dessus du ventre.

C’est en quelque sorte un réseau de fibres nerveuses reliant plusieurs ganglions.

Son fonctionnement est facilité par le diaphragme qui le masse à longueur de journée.

S’il arrive donc que le diaphragme soit bloqué, le fonctionnement du plexus cœliaque sera affecté, lequel deviendra tendu et douloureux.

Frilosité excessive

La température du corps humain est maintenue constante par les milliards de cellules dont il regorge.

Les cellules produisent de l’énergie sous forme d’ATP favorisant ainsi le bon fonctionnement de tous les organes.

La frilosité est le signe d’une hypothyroïdie ayant pour cause le manque d’oxygène.

Le diaphragme étant primordial pour une bonne respiration, son dysfonctionnement peut entraîner une mauvaise oxygénation et vous faire ressentir des douleurs.

Épine dorsale douloureuse

Le diaphragme est directement rattaché à tous les contours des côtes, et particulièrement à la colonne vertébrale.

Si votre diaphragme ne fonctionne pas bien, il exercera une pression anormale sur les vertèbres auxquelles il est rattaché.

Ce qui vous fera ressentir des douleurs dorsales que vous pouvez facilement confondre à un mal provenant du diaphragme.

Problèmes de digestion

En plus d’être situé sous les poumons, le diaphragme est aussi au-dessus des viscères.

Par son fonctionnement, il masse en permanence tous les organes digestifs que ce soit le foie, les intestins ou la rate, ce qui entraîne une évacuation normale des déchets.

Si par contre le diaphragme ne fonctionne pas bien, cela agira sur l’évacuation des déchets et vous rencontrerez des problèmes d’indigestion.

Douleur cardiaque

Le fonctionnement du cœur est étroitement lié à celui du diaphragme.

Ensemble, ces deux organes assurent la circulation efficace du sang.

Le diaphragme étant relié au cœur par le péricarde, qui est une membrane qui la protège et l’entoure, son dysfonctionnement pourrait engendrer des problèmes de tension artérielle.

Vous aurez donc l’impression d’avoir mal au diaphragme.

Anxiété généralisée

L’anxiété généralisée est une affection qui se manifeste par une inquiétude constante, de l’agitation et des problèmes de concentration.

Ces symptômes sont la conséquence directe du fait que les cellules de l’individu atteint s’étouffent parce qu’ils ne reçoivent plus suffisamment d’oxygène.

Ce manque d’air au niveau de ces cellules est occasionné par des dysfonctionnements au niveau du diaphragme.

Ce dernier n’arrive plus à réguler sa fonction d’inspiration et d’expiration.

Le corps se met donc à paniquer et vous avez l’impression d’avoir mal au diaphragme.

Pour conclure, on retient que le diaphragme joue un rôle très important dans la respiration.

Il faut donc faire attention à toujours le maintenir détendu.

Le stress, l’anxiété ou encore un choc émotionnel sont autant de facteurs qui peuvent conduire à son dysfonctionnement.